Categories

Le collège Villey-Desmeserets lauréat d’un concours académique

par Hervé Hoarau.

Le collège Villey-Desmeserets
Lauréat du concours académique :
Centenaire de la Première guerre mondiale,
« Les lettres de Jo »



Le projet s’inscrit dans le cadre de l’atelier mémoire du FSE du collège qui a pour objectif de sensibiliser les élèves aux différentes formes d’engagements humains dans les conflits du XXème siècle pour faire partager le devoir de mémoire. L’intention était ici d’utiliser le témoignage épistolaire direct de Jo pour donner vie à cette période et la rendre plus sensible et plus compréhensible aux élèves mais aussi à ceux qui regardent la vidéo.

Les élèves ayant participé sont :
Tom Chartier, Léo Cornière, Marie Féron, Léo Friboulet, Léa Gripon, Séverin Paquet, Juliette Pavie, Camille Vibert, Cassandra Vincent, Enzo Boisramé, Sabr Duhamel, Metehan Ercan, Milad Nazari, Anka Postic et Seydina Tounkara.

Ils ont été accompagnés par :
Madame Croigny, Monsieur Blanchetier et Monsieur Pavie.

Les élèves ont d’abord lu et transposé par écrit les 20 premières lettres par groupe de deux afin de se familiariser à l’écriture et afin d’entrer dans l’univers de Jo. Chaque groupe a lu sa ou ses lettres à l’ensemble des élèves.

Les enseignants ont ensuite proposé 15 lettres dans l’ensemble du corpus pour qu’il y ait un équilibre chronologique et thématique. Chaque élève a alors écrit sa réponse à une lettre. Puis, chaque élève a lu et enregistré sa réponse. Enfin, les élèves ont eu accès à la collection « L’illustration » de juin 1914 à août 1915 pour choisir des extraits en lien direct avec les thèmes abordés et les périodes exactes des lettres.

Les élèves ont été réunis 12 fois une heure après le déjeuner entre décembre et avril.

Éléments facilitateurs : les élèves étaient volontaires. Le niveau 3ème avait déjà étudié la première guerre mondiale en Histoire et « Un tirailleur en enfer » de Yves Pinguilly en Français. Le niveau 4ème avait déjà travaillé sur le genre épistolaire en Français. De plus, trois élèves du groupe avaient participé aux cérémonies du 11 novembre 2014 avec la ville de Caen.
Les élèves étaient heureux de se retrouver ensemble dans ce petit groupe particulièrement motivé. Ils étaient fiers et émus quand ils ont découvert le montage final

Les élèves ont une connaissance plus fine et plus solide de la première guerre mondiale. Ils ont mieux conscience de l’importance de la fonction de la mémoire dans la République. Les enseignants ont été heureux de mettre ce projet en œuvre. Le collège a ainsi lancé son atelier mémoire que l’on souhaite faire vivre au moins jusqu’à 2018.