Categories

Une journée au Mont-Saint-Michel pour les 5C, les 5D et les élèves de la classe ULIS

par Hervé Hoarau.

Les élèves de 5C, de 5D et de l’ULIS se sont rendus le 17 avril dernier au Mont-Saint-Michel : dernière étape d’un projet (EPI) en histoire et en mathématiques où ils ont découvert les réalités des pèlerinages au Moyen-Âge, de la vie au Mont à cette époque et aussi tout ce qui concerne les techniques de construction de celui-ci. Voici quelques impressions d’élèves sur cette journée :


- Ce qui m’a le plus plu :
  • Se balader dans la baie et marcher, s’enfoncer dans les sables mouvants.
    « J’avais un peu peur de tomber, c’était drôle ! »
    « On avait l’impression que le sol tombait sous nos pieds. »
    « C’est une super sensation. »
    « C’était drôle d’être enlisés jusqu’aux genoux. »
    « J’ai trouvé la façon de réveiller le sable un peu marrante : au bout d’un moment ça faisait des sortes de vagues. »
    « La vue était magnifique. »
    « Cela change de ce qu’on a l’habitude faire pendant une sortie scolaire. »
  • Manger les plantes dans les prés salés, découvrir qu’elles ont un goût salé et comprendre qu’elles se sont adaptées à l’eau de mer.
  • La visite de l’abbaye :
    « J’ai adoré voir l’architecture des bâtiments »
    « J’ai beaucoup aimé visiter le chœur gothique et traverser le village. »
    « Découvrir en vrai ce qu’on avait appris en cours. »
    « On a vu des cryptes : petites pièces cachées en dessous des églises. »
    « On a traversé les rues du Mont : on se serait cru dans un autre monde, à une autre époque. »
    « Les rues sont toutes petites et les gens sont obligés de se tasser pour passer. »

- Ce qui m’a surpris lors des visites :

  • La grande roue et le cimetière des moines.
    « Je ne pensais pas qu’il fallait 6 hommes pour faire tourner la roue, ni qu’on pouvait monter 2 tonnes de marchandises. »
    « Le cimetière était à l’intérieur des bâtiments. »
  • Quelques détails de la vie des moines et des pèlerins :
    « Ils dormaient sur la paille ».
    « Ils mangeaient en silence, en se faisant des signes, dans un grand réfectoire où il n’y avait pas de piliers. »
    « Certains pèlerins mouraient au Mont, dans les bousculades : cela ne les gênait pas. Mourir au Mont, c’était la promesse d’aller directement au paradis. »
  • Le Mont-Saint-Michel a servi de prison et c’est pour cela qu’il n’a pas été détruit.
  • Quelques détails d’architecture :
    « La façon de sculpter au Moyen-Âge, en particulier dans le cloître. »
    « Comment construire si grand avec si peu de moyens ? »
    « Ceux qui ont construit le Mont sont de vrais génies : cela fait plus de 1 000 ans et il est toujours là ! »
    « J’ai été surprise par le nombre et la grandeur des salles du Mont. »
    « Il y avait des salles pour accueillir les rois. »
  • La vie dans la baie :
    « Les moutons... », « Les dauphins... », « Les plantes de pré salé... »
    « La baie est grande comme 90 000 terrains de foot ! »
    « La marée haute est 15,50 m plus haute que la marée basse. »

Plein de beaux souvenirs, donc... et pour les professeurs la joie d’avoir pu partager leur amour pour ce haut lieu normand !